G-9BS6QGL4LQ

EasyAccess : une plateforme d’accessibilité pour tous

Lire plus

Soutenu par la Fondation des plus grands invalides de guerre, l’inventeur niçois Raoul Parienti a imaginé EasyAccess, une plateforme élévatrice pour améliorer le quotidien des personnes se déplaçant en fauteuil roulant. Ce système, simple et facile à installer, permet de  franchir une à cinq marches. Ralenti par la crise sanitaire, le projet ne demande qu’à prendre de l’ampleur. 

On ne le répétera jamais assez. La loi du 11 février 2005 impose que les établissements recevant du public (ERP) soient accessibles à tous les types de handicap. Or, des moratoires sur les obligations de mise en conformité sont régulièrement instaurés.

Et, on constate un manque de solutions pratiques et abordables financièrement. C’est justement ce que propose EasyAccess, une plateforme élévatrice qui permet aux personnes se déplaçant en fauteuil roulant de franchir une ou plusieurs marches. Facile à installer, son coût est par ailleurs raisonnable. Autour de 3 000 €.

Franchir les marches

EasyAccess est né de la rencontre, en 2017, entre Jean Jeuland, responsable du comité Handicap & Accessibilité de la Fondation des plus grands invalides de guerre, et de Raoul Parienti, un ingénieur niçois et inventeur d’un nombre impressionnant de brevets.

« Comme le souligne la dernière campagne d’APF France handicap, le principal obstacle en terme d’accessibilité, ce sont les marches, évoque Jean Jeuland. Nous avons réfléchi à une solution pour l’accessibilité des personnes en fauteuil aux ERP à un coût acceptable. Et, dont la mise en œuvre conserverait l’usage de l’escalier existant. »

Déjà sensibilisé au handicap et auteur de différentes inventions à destination des personnes aveugles et malentendantes, Raoul Parienti imagine EasyAccess. Cette innovation lui vaut de nombreux prix. Notamment au célèbre concours Lépine ou le Prix du Handicap de la Ville de Paris.

Une plateforme à actionner de son smartphone

Mais, en quoi consiste concrètement EasyAccess ? En fait, il s’agit d’une plateforme extraplate, d’un centimètre d’épaisseur, fixée sur un chariot monté sur roulements, qui s’élève à la vitesse d’un à trois centimètres par seconde et s’actionne grâce à une application téléchargeable sur smartphone. « Sécurisée, elle est utilisable en toute autonomie par toute personne en situation de handicap dotée de ses fonctions cognitives, explique Raoul Parienti. Elle permet d’accéder aux commerces ou à des établissements sans condamner le reste de l’escalier comme d’autres dispositifs. »

Commercialiser EasyAccess d’ici fin 2021

Présentée en juillet 2020 à Nice, la commercialisation de cette plateforme a pris du retard du fait de la crise sanitaire. Raoul Parienti et son équipe sont à la recherche de financements. D’ici la fin de l’année 2021, ils devraient lancer une campagne de financement participatif.

Récemment, un prêt a été souscrit pour lancer la commercialisation de prototypes. Ainsi, quelques commerces dans les Alpes-Maritimes et l’office de tourisme de Nice devraient installer prochainement EasyAccess. Quant à Jean Jeuland, fervent défenseur du dispositif, il espère que les JO de Paris, en 2024, aideront à accélérer l’accessibilité de nombreux ERP. Et qu’ils permettront une belle visibilité à EasyAccess.


Source : Faire FACE du 08 juillet 2021 -

Les commentaires sont fermés.