G-9BS6QGL4LQ

Prime carburant de 100 € : pour les allocataires AAH aussi !

Imprimer

Lire plus

Une prime de 100 € pour compenser la hausse des carburants est annoncée pour les personnes gagnant moins de 2000 € net par mois.

Elle concerne aussi les allocataires AAH, même s'ils n'ont pas de voiture et peu importe les revenus de leur conjoint.

Les pensionnés d'invalidité n'ont, tout d'abord, pas été mentionnés dans la liste initiale. Ensuite, des infos ont circulé sur le fait qu'ils ne seraient pas « directement éligibles ». En effet, s'ils ne cumulent pas leur pension avec l'AAH ou avec des revenus d'activité, ils ne pourraient pas bénéficier de l'aide octroyée. Or, parmi les plus de 800 000 titulaires, la très grande majorité dispose d'un montant de pension en deçà de 2 000 euros et se trouve souvent dans une situation de précarité. Ces incertitudes ont provoqué une certaine confusion, poussant les associations à réagir. C'est le cas de la FNATH (accidentés de la vie) qui affiche son « incompréhension et son indignation » face à cette disparité « injustifiable ». De son côté, APF France handicap, qui constate « que les pensionnés d'invalidité sont souvent les oubliés des dispositifs anti-précarité ; c'était déjà le cas pour la prime d'activité il y a quelques années », interpelle le Premier ministre dans une lettre le 28 octobre.

Alors, où en est-on ? Interrogé, le secrétariat d'Etat au Handicap assure qu'ils percevront également cette prime si leurs revenus sont inférieurs à 2 000 euros net par mois.

Reste à clarifier la notion de « revenus » car, à la pension, viennent parfois s'ajouter d'autres ressources. Des arbitrages sont en cours pour tenir compte de cette situation et le gouvernement promet, le 27 octobre, des réponses plus claires « dans les jours à venir ». Affaire à suivre…


ARTICLE INITIAL DU 22 OCTOBRE 2021
Pas de baisse des carburants ni des taxes. Jean Castex a annoncé le 21 octobre 2021 le versement d'une indemnité « de 100 euros pour les Français qui gagnent moins de 2 000 euros net » par mois, par personne et avant prélèvement de l'impôt à la source. Donc si deux personnes au sein d'un même foyer fiscal gagnent chacun un peu moins de 2 000 euros, ils recevront deux primes. L'aide sera accordée sur une base individuelle, quels que soient les revenus du conjoint. Peu importe qu'ils aient ou non un véhicule puisque ce coup de pouce vient compenser la flambée des prix de toutes les énergies.

Qui est concerné ?

• Les salariés
• Les fonctionnaires
• Les indépendants (dont les agriculteurs, artisans, commerçants....) qui ont gagné moins de 30 000 euros sur l'année 2020
• Les retraités qui touchent une pension inférieure à 1 943 euros par mois
• Les demandeurs d'emploi en recherche active
• Les bénéficiaires du RSA
• Les bénéficiaires de l'allocation adulte handicapé (AAH), y compris les travailleurs handicapés en Esat
• Les apprentis
• Les étudiants boursiers ou fiscalement autonomes

 

Versée entre décembre et février

Cette prime ne sera pas prise en compte dans le calcul de l'impôt. Elle sera versée en une seule fois automatiquement, dès mi-décembre par les employeurs aux salariés du secteur privé (le coût sera compensé par une baisse des cotisations patronales), aux chômeurs (par Pôle emploi) et aux indépendants.

Les fonctionnaires recevront le paiement en janvier, et les retraités sur leur pension de février.

Le secrétariat d'Etat au Handicap précise dans un communiqué le 25 octobre 2021 que « pour les autres »,  notamment les bénéficiaires de minima sociaux, dont l'AAH, elle sera versée en février par leur caisse d'allocations familiales. Les personnes concernées n'ont aucune démarche à effectuer. 

38 millions de Français concernés

Ainsi, avec 38 millions de Français concernés, ce « geste » s'élève à 3,8 milliards d'euros. Le premier ministre a qualifié cette mesure « d'indemnité classe moyenne ». Elle vient en complément du « chèque énergie » attribué aux 6 millions de Français les plus modestes, qui, ajoute le gouvernement, sera également revalorisé de manière exceptionnelle de 100 euros en décembre. Par ailleurs, Jean Castex annonce le gel du prix du gaz jusqu'à fin 2022 et non plus seulement jusqu'à l'été 2022, cette fois-ci pour tous.

Pour tout renseignement complémentaire : veuillez contacter notre chargée de mission Accès aux droits, Afsatou NDIAYE (05.56.08.67.30 / afsatou.ndiaye@apf.asso.fr)

apf, handicap, droits, démarches, mdph, accessibilité, gironde, bordeaux, CAF, prime carburant

Les commentaires sont fermés.