G-9BS6QGL4LQ

Recherche sur la prévention des cancers pour les personnes handicapées vieillissantes – QUELS RESULTATS ?

Imprimer

La Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le Handicap (FIRAH) lance une campagne de communication sur les résultats et productions de la recherche « Prévention des cancers pour les personnes handicapées vieillissantes en structures médico-sociales et à domicile : promouvoir et accompagner le dépistage ».

Une recherche appliquée menée par l'Ancreai, le Creai Nouvelle-Aquitaine, le Creai Centre-Val-de-Loire, le Creai Ile-de-France, le Creai-ORS Occitanie et le CRCDC de Nouvelle-Aquitaine (Centre régional de Coordination du dépistage des cancers) ; qui avait été soutenue dans le cadre de l’Appel à Projets Handicap et Vieillissement 2018, lancé par la FIRAH en partenariat avec le CCAH et le Klesia.

Cette recherche – inscrite dans une démarche participative - s’est étoffée autour d’un bilan des connaissances actuelles et d’explorations qualitatives et quantitatives (auprès de professionnels, aidants, personnes concernées) avec pour objectifs de :

1 - IDENTIFIER le nombre actuel de personnes en situation de handicap âgées de 50 à 74 ans qui participent aux dépistages organisés des cancers du sein, colorectal et du col de l'utérus

2 - COMPRENDRE la raison du faible taux de participation aux dépistages organisés (repérer les freins et leviers)

3 - CREER des supports d’informations expliquant l’importance de réaliser ces dépistages ; des livrables diversifiés à destination :

  • des personnes en situation de handicap (PSH),
  • des aidants,
  • et des professionnels exerçant dans le domaine médico-social et sanitaire.

4 - APPORTER des éléments pour une politique sanitaire en direction des personnes handicapées vieillissantes

Que retenir en définitif ?

Les personnes en situation de handicap participent deux fois moins aux dépistages organisés des cancers par rapport à la population générale. Pour 3 raisons majeurs :

  • Méconnaissance de l’existence des dépistages organisés 
  • Tests et examens inadaptés à la majorité des PSH
  • Insuffisance de sensibilisation des professionnels du secteur médico-social à la nécessité d’effectuer ces dépistages

Comment répondre à ces constats ?

Cette recherche a finalement permis l’émergence de solutions diversifiées :

  • Adapter tous les documents importants : courriers et dépliants en Facile à Lire et à Comprendre (FALC), vidéos et audio etc. afin de présenter les dépistages organisés
  • Former les professionnels de la santé et du médico-social
  • Rappeler l’importance des dépistages organisés aux professionnels et aux aidants (sensibilisation, information)
  • Elaborer des documents décrivant les besoins des PSH à destination des professionnels
  • Développer la pair-aidance
  • Favoriser la réalisation de conventions entre établissements, cabinets de radiologie et Centre régionale organisateur des dépistages

Certaines de ces solutions ont donc été regroupées en une BOITE A OUTILS NUMERIQUE "D-PISTONS" qui recense des supports existant créés par d'autres organismes (Fiches BD par exemple) ou créés par la recherche afin de palier à des manques sur ces dépistages organisés. 

L’outil est disponible en libre accès pour tous dans lequel il est mis à disposition des ressources importantes sur le dépistage organisé des cancers avec des :

  • Dépliants écrits en FALC,
  • Vidéos sous-titrées ou en langue des signes,
  • Affiches explicatives,
  • Formulaires pour préparer des rendez-vous, etc.

Les commentaires sont fermés.