G-9BS6QGL4LQ

Portrait de Mireille, des mots sur les maux

Imprimer

Bénévole engagée au sein d'APF France handicap, Mireille Percheron possède plusieurs cordes à son arc en pilotant divers projets.

 

Les lettres font son bonheur et lui permettent d’en donner. Elle pilote l'opération « Une carte, un soleil », une initiative lancée par APF France handicap il y a six ans, pour apporter un peu de chaleur aux personnes isolées, qu’elle a largement contribué à amplifier. " Au départ, les associations partenaires étaient essentiellement celles qui font des maraudes auprès des sans-abris, poursuit-elle. Mais on peut aussi être isolé à l’intérieur, en Ephad. Nous avons donc élargi le public. "
Cette année, l'opération a été un franc succès pendant les fêtes de fin d’année" On a battu un record avec 1254 cartes distribuées, contre environ 700 l’an passé ", explique-t-elle, joyeuse.

Avec toujours ce même objectif, à travers quelques phrases de tendresse et d’espoir, de donner " deux ou trois minutes qui vont droit au cœur ", Mireille Percheron a l’enthousiasme communicatifPour l'an prochain, elle formule le même le vœu : que les contributeurs fabriquent de belles cartes en récupérant papier, carton et rubans... " Pour que ça fasse plus cadeau ". Elle s'est justement fait connaître par la broderie, en apportant ses réalisations pour une exposition organisée à Annecy à la fin des années 1990. " Jacques Laurent, le directeur de la délégation de Haute-Savoie, m’a parlé de la Commission nationale des groupes amitié, loisirs et Cordées, qui existait alors. Je me suis présentée et j’ai été élue. C’est là que j’ai rencontré mon époux, qui lui, habitait Nantes ", raconte-t-elle.

Faire boule de neige

La Savoyarde s’installe donc en Vendée et s’investit dans les Cordées, groupe épistolaire dont elle est aujourd’hui responsable. Non pas parce que la montagne lui manque, mais parce qu’elle aime passionnément écrire. Et lire les magnifiques témoignages des autres cordistes. " C’est parfois le seul courrier que certains reçoivent ", rappelle-t-elle. À la délégation, elle accueille aussi les visiteurs, aide à monter les dossiers pour la Maison Départementale des Personnes Handicapées, les mutuelles, etc.

Récemment, elle a aussi participé à l’ouverture d’une bourse aux livres. Une bouquinerie solidaire qui a ouvert ses portes à la Roche-sur-Yon et qui fonctionne avec un jeune en service civique et des bénévoles. " On y revend des livres en très bon état. Des beaux livres, d’art, de cuisine... Il y a aussi un rayon enfant conséquent et des livres régionaux sur la Vendée, explique Mireille. Je me suis régalée avec ce projet qui a beaucoup de succès. " Aimerait-elle qu’une bouquinerie voie aussi le jour en Haute-Savoie où elle vient juste de revenir s’installer ? Sans nul doute ! Mais elle va commencer par en parler. Comme des Cordées ou de l’opération « Une carte, un soleil ». Pour que toutes ces initiatives fassent boule de neige !

 

Vous souhaitez, vous aussi, vous engager, devenir bénévole et agir avec et pour les personnes en situation de handicap ?

Rendez-vous sur la page dédiée :

 

je deviens bénévole

Les commentaires sont fermés.