G-9BS6QGL4LQ

Débat citoyen : 5 grands chantiers pour repenser la protection sociale

Imprimer

Le conseil d'administration d'APF France handicap a découvert avec satisfaction les premiers résultats des travaux menés en toute liberté par les participants au Débat Citoyen sur la protection sociale organisé par l'association.

 

  • C'était le premier moment de vérité. Le 11 décembre, les 76 participants au Débat Citoyen sur la protection sociale de demain avaient rendez-vous avec le conseil d'administration d'APF France handicap.
  • Objectif : présenter les sujets clé ayant émergé de leurs échanges d'idées et des rencontres avec des experts.
  • Un point d'étape de la réflexion collective associant ces femmes et ces hommes tirés au sort, et pour moitié seulement adhérents de l'association.
  • débat est animé par un cabinet spécialisé, Missions publiques, garant de l'indépendance des citoyens, libres d'exprimer la diversité de leurs opinions.

Cinq sujet clés, donc, ont émergé de ces 20 heures de travaux, depuis début octobre :

  • axer la protection sociale sur la prévention : développer la médecine scolaire, augmenter les taxes sur l'alcool et le tabac... ;
  • encourager les autres formes de contribution à la société : valoriser le bénévolat, rendre attractifs les métiers de l'aide à la personne... ;
  • permettre une meilleur égalité d'accès aux soins dans les territoires : décentraliser les services, aider à l'utilisation des outils numériques... ;
  • adapter la protection sociale à son temps : prendre en comptes les risques environnementaux, mettre en place le revenu universel... ;
  • limiter les "vulnérabilités injustes" : mieux prendre en compte la santé mentale, développer les logements sociaux...

Enrichir le plaidoyer de l'association

« Globalement, ces propositions rejoignent les convictions et les valeurs de l'association », ont apprécié les membres du conseil d'administration (CA). Mais, ce qui est particulièrement intéressant, c'est qu'elles amènent de nouvelles pistes, comme l'attention à apporter à l'impact du réchauffement climatique ou la diversification des sources de financement de la protection sociale, par exemple.

« C'est ce que nous attendions de ce débat, se félicite Patrice Tripoteau, le directeur général adjoint de l'association. Faire réfléchir ensemble des citoyens venus de tous horizons permet d'enrichir le plaidoyer de l'association, au-delà des seules questions liées au handicap. »

Des points à approfondir

Les membres du CA ont invité les participants à creuser certains points.

  • Le revenu universel, notamment. Quelle en est leur conception ? Un filet de sécurité permettant à une personne rencontrant un problème ponctuel d'avoir un filet de sécurité ou un revenu de remplacement pour des citoyens dans l'incapacité de travailler ?

La notion de vulnérabilité a également fait réagir plusieurs administrateurs.

  • « Elle ne doit pas être stigmatisante, ont-ils fait valoir. Les personnes vulnérables peuvent, elles aussi, contribuer à la société. Elles en sont une des richesses. »

Autre point d'attention : un droit fondamental ne doit pas être conditionné à des devoirs.

  • « Cela renverrait à une distinction entre les assistés et les autres, pointe le CA. Le principe de la protection sociale est que chacun contribue selon ses moyens et reçoit selon ses besoins. »

Le travail va se poursuivre lors de quatre ateliers de 2h30 chacun en janvier.

  • Les participants finaliseront leurs recommandations lors la journée d'échanges du 5 février.
  • Le prochain rendez-vous avec le CA est calé dans la foulée, le 12 février.
  • Ne restera alors plus qu'à rencontrer les équipes des candidats, le 2 mars, pour leur soumettre le fruit de cette démarche de démocratie délibérative.

Débat citoyen APF France handicap 2022

Pour la première fois dans le cadre de l'élection présidentielle, APF France handicap lance une démarche de Débat citoyen sur le thème de la protection sociale : "Protection sociale et solidarité, quel modèle social pour demain".

Dans la prolongation de la contribution de l’association au « monde d’après » et en complément des notes politiques que nous publions, cette démarche s’inscrit dans la volonté de l’association d’interpeller les candidat-e-s à l’élection sur des sujets de société au-delà des problématiques spécifiquement liées au handicap. Elle va nous permettre d’expérimenter une nouvelle forme de démocratie basée sur la délibération.

Lire la suite

Les commentaires sont fermés.